C’est semblable à la paraphrase. En paraphrasant, on donne une rétroaction sur le sens des mots, tandis que les sentiments qui sous-tendent les mots sont reflétés dans cette activité. C’est-à-dire que l’identification et le tri des sentiments de l’orateur s’effectuent dans ce processus. Si l’on écoute un client, le fait de refléter ses sentiments aide l’interlocuteur à comprendre que l’on comprend ses sentiments ; cela l’encourage à aller de l’avant.

4. Résumer

Comme son nom l’indique, cette activité consiste à résumer les phrases de l’orateur. C’est un peu comme la paraphrase, à l’exception du fait que le résumé fournit une rétroaction complète et complète.

Conseils à suivre

Les conseils suivants doivent également induire une écoute efficace sur le lieu de travail.

L’activité de paraphraser est importante pour fournir une rétroaction appropriée à l’orateur, mais le fait de paraphraser les mots ne sera d’aucune utilité. En fait, il est très ennuyeux pour l’orateur d’entendre ses propres mots à plusieurs reprises.

Il arrive souvent que l’orateur pose une question non pas pour obtenir une réponse immédiate, mais pour s’exprimer. Ainsi, un auditeur devrait apprendre à contrôler ses impulsions à répondre à de telles questions.

Il ne faut pas hésiter à poser des questions s’il n’a pas bien entendu les paroles de l’orateur ou s’il n’en a pas compris le sens. L’orateur répondrait volontiers à ces questions et dissiperait les doutes.

Il est nécessaire de maintenir un contact visuel avec le locuteur pendant l’écoute. Il ne faut pas détourner le regard ou regarder la montre ; cela crée une impression dans l’esprit de l’orateur que son discours n’est pas important pour l’auditeur.

L’information mentionnée ci-dessus aiderait une personne à concevoir de meilleures stratégies de communication pour la communication en milieu de travail. Il faut accorder l’importance qu’il mérite à l’affinement de son sens de l’écoute. Les techniques d’écoute efficaces utilisées dans l’article ci-dessus s’avéreraient utiles pour les personnes qui cherchent à améliorer leur communication globale. En fait, ils écoutent sélectivement. Cela signifie qu’ils n’écoutent que ce qui compte pour eux. Faire en sorte que votre enfant écoute vos conseils est l’un des plus grands défis qu’un parent doit relever. La plus grande erreur que font les parents, tout en faisant de leur mieux pour faire écouter l’enfant, est de répéter la même instruction encore et encore. L’enfant est immunisé contre l’instruction et la désobéit totalement. Le développement de bonnes aptitudes à l’écoute est un élément essentiel du développement de l’enfant, et un parent doit comprendre la psychologie de l’enfant tout en essayant d’enseigner ces aptitudes. Avant de commencer à améliorer les capacités d’écoute des enfants, il faut comprendre que l’écoute est un art et pas seulement une activité régulière.

Entames de conversation

Une bonne capacité d’écoute ne peut être développée que si l’enfant apprend à faire la conversation au lieu de se contenter de parler. Votre enfant ne parlera que lorsqu’il répondra par des phrases logiques, structurées et réfléchies, et des preuves à l’appui de sa position. Répondre à vos questions ou à vos déclarations, c’est le premier signe que votre enfant vous écoute. Discutez de la journée scolaire de votre enfant, de ce que vous devriez manger au souper, de vos amis et de toutes les choses qui, dans la vie de votre enfant, ont un impact de la façon la plus simple possible. Si vous essayez de parler de choses plus importantes, comme les notes, votre enfant peut se mettre sur la défensive. Commencez donc par de petits événements.

Compréhension

Essayez cette habileté d’écoute efficace en lisant régulièrement avec votre enfant. Lisez de façon interactive avec votre enfant tous les soirs. Après avoir lu environ deux pages, posez à votre enfant quelques questions sur ce que vous avez lu. Le nombre de questions auxquelles votre enfant répond correctement vous montrera à quel point il a été attentif. La compréhension éveillera également la curiosité de votre enfant au sujet de l’histoire ou du sujet lu. De cette façon, votre enfant développera également une capacité d’assimilation et de réflexion sur différents sujets.

Jeu d’enfant

Vous devez être un enfant pour inculquer à votre enfant des compétences d’écoute efficaces. Faites des activités parascolaires avec votre enfant, comme jouer au football, au basket-ball, faire de l’artisanat, des travaux scolaires, faire ses devoirs, cuisiner, nettoyer, etc. En instruisant constamment votre enfant sur les mêmes vieilles choses, votre enfant se désintéressera de vous. Faire une variété de choses ensemble vous exposera différemment à votre enfant et vice versa, et vous aidera à développer un ensemble de compétences valables. Vous aurez ainsi l’occasion d’établir la confiance et le respect mutuels, ce qui contribuera grandement à faire en sorte que votre enfant vous écoute. Après tout, n’écoutons-nous pas les gens en qui nous avons le plus confiance ? Alors, voici une chance à ne pas manquer.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*